Dico des joueurs de l’Amiens A.C.: 21. De Sachy à Swiatek

Suite du lexique des joueurs de l’Amiens A.C. : de Lionel Sachy (années 1960) à Marcel Swiatek (1954-55).

Je rappelle que les joueurs apparaissant dans ces listes ont joué en équipe première en championnat et/ou en Coupe de France sous le maillot de l’Amiens A.C., depuis les années 1920 jusqu’à la fusion de l’AAC avec Amiens Sports en 1961. Les autres compétitions n’ont pas été prises en compte dans les statistiques, elles-mêmes aléatoires à certaines époques. De même, les chiffres des joueurs ayant joué ensuite à l’Amiens S.C. s’arrêtent à la saison 60-61. Didier Braun

  • SACHY Lionel

Lionel Sachy

En équipe première à l’AAC en 1960-61.
Attaquant.
Né le 1er août 1944 à Camon (Somme).
11 matches officiels avec l’AAC.
Sa carrière commence en équipe première lors de la dernière saison de l’AAC. Il la poursuit ensuite à l’ASC (154 matches officiels en tout) jusqu’en 1967, année où il passe pro à Dunkerque. Il joue ensuite à Creil et revient à Amiens de 1972 à 1974. Il est le père de deux futurs joueurs professionnels, Laurent et Nicolas.

***

  • SACHY Paul

En équipe professionnelle de 1934 à 1937.
Défenseur ou demi.
Né le 11 novembre 1914 à Villers-Bretonneux (Somme), décédé le 5 octobre 1990 à Roye (Somme).
11 matches officiels.
Sans être titulaire, l’oncle de Lionel (ci-dessus) fait partie de l’effectif des équipes d’Amiens pendant 3 des 4 saisons d’avant-guerre chez les professionnels. Il joue ensuite à Roye.

***

  • SADOWSKI Charles

Charles Sadowski

En équipe première à l’AAC de 1919 à 1928.
Ailier.
Né le 15 janvier 1899 à Amiens, décédé le 25 mars 1973 à Amiens.
Au moins 44 matches officiels, 10 buts.
Attaquant dès la première année suivant la Grande Guerre (pendant laquelle, tout jeune, il faisait déjà partie des équipes amiénoises), il participe à l’ascension du club amiénois dans la hiérarchie du football nordiste, jusqu’à l’obtention du titre de champion du Nord en 1924. Son fils Jacques fut un excellent nageur de compétition.

***

  • SAINNEVILLE (prénom ?)

Sainneville

En équipe première à l’AAC en 1930-31.
Gardien de but.
4 matches officiels.
Gardien de l’équipe réserve, il est la doublure du titulaire Michel.

***

  • SAINT-GEORGES Henri

Henri Saint-Georges

Professionnel à l’AAC en 1933-34
Ailier.
Né le 3 mars 1909 à Desvres (Pas-de-Calais), décédé le 3 avril 1989 à Liévin (Pas-de-Calais).
22 matches officiels, 2 buts.
7 frères ont joué dans les années 1920-30 dans le petit club de Desvres, dans le Pas-de-Calais. Deux d’entre eux ont atteint le niveau professionnel, et ont débuté chez les pros à Amiens où ils ne sont restés qu’une saison, souvent titulaires simultanément aux deux postes d’ailiers. Henri est retourné dans sa région ensuite, jouant d’abord dans son club d’origine avant de jouer à Boulogne de 1935 à 1937.

***

  • SAINT-GEORGES Louis

Louis Saint-Georges

Professionnel à l’AAC en 1933-34.
Ailier.
Né le 15 septembre 1905 à Desvres (Pas-de-Calais), décédé le 1er février 1963 à Boulogne-sur-mer.
24 matches officiels, 8 buts.
A la différence de son frère Henri, il n’est pas retourné dans sa région d’origine tout de suite après son passage à Amiens. Il a joué une saison à l’A.S.Saint-Etienne.

***

  • SALEMBIER René

René Salembier

Professionnel à l’AAC de 1949 à 1951.
Défenseur.
Né le 13 juillet 1924 à Mons-en-Baoeul (Nord), décédé le 31 décembre 1995 à Salouël (Somme).
63 matches officiels, 1 but.
Solide défenseur picard, il avait joué au Havre en 1948-49 avant de signer à Amiens où il est titulaire au poste d’arrière pendant deux saisons. Il poursuit sa carrière professionnelle à Rouen, de 1951 à 1953, avant de revenir à Escarbotin où il est entraîneur-joueur. Il y affrontera plusieurs fois l’Amiens A.C.en Coupe de Picardie, notamment en finale 1957 au stade Moulonguet.

***

  • SALLET Robert

En équipe première en 1951-52.
Attaquant.
1 match officiel.
Son nom est cité une fois, en novembre 1951, lors d’un match de championnat professionnel.

***

  • SANNIER Henri

Henri Sannier

En équipe première à l’AAC de 1937-38 à 1942.
Gardien de but.
Au moins 66 matches officiels.
Venu d’Abbeville, il est le gardien de l’époque post-professionnalisme, à la fin des années 1930, jusqu’à 1942, où il participe au championnat de France de la zone Nord.

***

  • SCHNEIDER (prénom ?)

En équipe première en 1957-58.
Gardien de but.
1 match officiel.
Son nom apparaît une fois lors d’un match de championnat, en janvier 1958, en ramplacement de Bernard Forcioli.

***

  • SELLIER Pierre

Pierre Sellier

En équipe première de 1940 à 1945.
Attaquant, demi.
Au moins 16 matches officiels et 1 but.
Un des joueurs de la période la Guerre et de l’Occupation, à l’exception des 2 saisons de championnat de France, de 1941 à 1943.

***

  • SHELDON Sydney

Sydney Sheldon

A l’AAC de 1924 à 1927.
Demi-centre.
Né en 1895 à Walsall (Angleterre).
Au moins 60 matches officiels et 7 buts.
Une des premières grandes recrues de l’AAC. Après avoir joué au Havre au lendemain de la Première Guerre mondiale (blessé, il n’avait pas pu disputer la finale de la Coupe de France en 1920), ce brillant demi-centre de haute stature a été engagé par Amiens au lendemain de l’obtention du titre de champion du Nord de 1924 et a été employé chez Devred. Pendant trois saisons, il est à la base de l’équipe picarde. Il est sélectionné en 1925 dans l’équipe des «étrangers de France ». Au lendemain du 2e titre nordiste de l’AAC et de la participation du club au premier championnat de France organisé par la F.F.F. à la fin de la saison 1927, il retourne au Havre où il rejouera jusqu’au début des années 30. Il aura formé avec Marcel Braun et Maurice Thédié la plus belle ligne de demis ayant opéré au club.

***

  • SKUTESKY (prénom ?)

1 match officiel en décembre 1937.
Ailier.
Son nom est cité lors d’un match de championnat amateur en décembre 1937.

***

  • SMEJSKAL Emmanuel

Professionnel en 1933-34
Demi.
1 match officiel.
Ce joueur tchécoslovaque (il avait joué au Cechie Karlin) venu à Amiens avec plusieurs compatriotes lors de la première saison du club chez les professionnels ne s’est pas imposé. Il a passé la saison en équipe réserve, ne jouant qu’un match de championnat en mars 1934.

***

  • SOLARI Marc

En équipe première à l’AAC en 1960-61.
Inter ou demi.
13 matches officiels, 1 but.
Ce solide Méridional, professeur d’éducation physique à la Cité scolaire d’Amiens, est venu jouer à l’AAC lors de la saison précédant la fusion du club avec Amiens Sports. Il a joué la saison suivante sous les nouvelles couleurs de l’ASC (41 matches dans les deux clubs).

***

  • SOMBETZKI Adalbert

Adalbert Sombetzki

En équipe première à l’AAC en 1942-43 et 43-44.
Inter ou demi.
Né le 4 juillet 1912 à Gelsenkirchen (Allemagne).
Au moins 40 matches officiels, 2 buts.
Ce joueur d’origine polonaise né dans la Ruhr avait fait partie des équipes professionnelles d’Arras de 1936 à 1939. Il participa à Amiens au championnat de France, zone Nord, puis resta au club quand celui-ci fut reversé dans le championnat amateur.

***

  • SPERGER Frantisek

Frantisek Sperger

En équipe première à l’AAC en 1931-32.
Attaquant.
Né le 11 février 1910 à Klatovy (Tchécoslovaquie).
5 matches officiels, 5 buts.
Cet attaquant tchécoslovaque recruté en 1931 (il travaillait au Grand Hôtel, à Amiens) réalisa un remarquable début de saison qui laissait augurer une belle réussite. Hélas, lors d’un match de Coupe de France le 20 décembre 1931, il fut victime d’une fracture de la jambe qui marqua la fin de sa carrière.

***

  • STEYAERT (prénom ?)

En équipe première en 1934-35.
Attaquant.
Ce joueur amateur est apparu une fois chez les pros, en janvier 1935, et marqua un but lors de cette unique apparition en équipe première.

***

  • STROZYK Joseph

Joseph Strozyk

Professionnel à l’AAC en 1946-47.
Inter.
Né le 19 juillet 1919 à Schermbeck (Allemagne).
28 matches officiels, 3 buts.
Ce joueur d’origine polonaise mais né dans la Ruhr avait joué pendant la Guerre à Lens (champion de la zone Nord en 1942-43) puis, lors de la première saison d’après-Guerre, à Lyon et Nancy. Il n’a passé qu’une saison à Amiens où il fut souvent titulaire, occupant fréquemment le flanc gauche au côté d’un autre joueur d’ascendance polonaise, Edouard Kups. En 1947-48, il fit une dernière saison en pros à Colmar.

***

  • SUTTER Max

Max Sutter

En équipe première en 1944-45.
Gardien de but
Au moins 3 matches officiels.
Gardien de l’équipe réserve à partir de 1943, il est apparu plusieurs fois en première lors de la saison 44-45, quand le club participait à un championnat picard embryonnaire. Il remplaçait alors Jean Capart.

***

  • SWIATEK Marcel

Marcel Swiatek

En équipe première à l’AAC de 1954 à 1956.
Inter.
23 matches officiels, 2 buts.
Il joua deux saisons à Amiens, tout en effectuant son service militaire (en décembre 1955, il joua même un match de championnat le lendemain d’avoir fait le trajet Marseille-Amiens dans un camion de l’armée). Sélectionné en équipe de Picardie au printemps 1955.

(à suivre : de Taisne à Trudon)

Cet article, publié dans Les archives, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s