Dico des joueurs de l’Amiens A.C.: 13. de Grava à Hurtevent

Suite du lexique des joueurs de l’Amiens A.C. : de Roger Grava (1942-43), disparu lors de la catastrophe de Superga, à l’international André Hurtevent (de 1928 à 1932).

Je rappelle que les joueurs apparaissant dans ces listes ont joué en équipe première en championnat et/ou en Coupe de France sous le maillot de l’Amiens A.C., depuis les années 1920 jusqu’à la fusion de l’AAC avec Amiens Sports en 1961. Les autres compétitions n’ont pas été prises en compte dans les statistiques, elles-mêmes aléatoires à certaines époques. De même, les chiffres des joueurs ayant joué ensuite à l’Amiens S.C. s’arrêtent à la saison 60-61. Didier Braun

Roger Grava

En équipe première à l’AAC en 1942-43.
Avant-centre.
Né le 26 avril 1922 à Claut (Italie), décédé le 4 mai 1949 à Superga (Italie).
29 matches officiels, 15 buts.
L’entraîneur-joueur de l’AAC depuis 1941, Louis Finot, toujours parfaitement informé de ce qui se passait au sein du football parisien, a fait venir à Amiens ce jeune mécano franco-italien de la banlieue, qui jouait à Meudon. D’emblée, le jeune avant-centre a imposé sa carrure et sa force de pénétration au sein de l’attaque amiénoise. Mais le club n’étant pas retenu pour participer au championnat par équipes fédérales en 1943, Grava a été intégré à l’équipe de Bordeaux-Guyenne puis a joué, la saison suivante, aux Girondins. Transféré à Roubaix en 1945, il y a été champion de France en 1947, avant d’être transféré en 1948 au Torino AC, alors le meilleur club italien et un des tous meilleurs en Europe. C’est là qu’il est mort, lors de la catastrophe aérienne qui a anéanti toute l’équipe – dont son grand copain, l’international français Milo Bongiorni.

***

  • GRUBLÉ (prénom ?)

En équipe première à l’AAC en 1954-55.
Défenseur.
Entre 2 et 5 matches officiels.
Quelques apparitions lors de la première saison de l’AAC en Division d’honneur.

***

  • GRUMETZ Michel

Michel Grumetz

En équipe professionnelle à l’AAC de 1946 à 1948.
Attaquant.
Né le 3 novembre 1927 à Saint-Léger-les-Domart (Somme), décédé à Pernois.
Au moins 18 matches officiels, 6 buts.
Enfant, il avait joué à Harondel où son père était lui-même joueur et entraîneur. A Amiens, il fait des débuts très précoces en équipe professionnelle, dès les premières journées de la saison 1946-47. Annoncé comme un des grands espoirs du club, il n’est pourtant plus apparu en équipe première au-delà de ses 20 ans. A joué ensuite à Saint-Ouen. Sous l’Occupation, il avait fait partie d’un réseau de résistance, aux Forces Unies de la Jeunesse Patriotique puis aux Francs Tireurs et Partisans sous le pseudonyme de « Flour ». Actif dans le secteur de Picquigny et au moment de la libération du secteur, en septembre 1944.

***

  • GUÉRIN Léon

Léon Guérin

Professionnel à l’AAC en 1941-42.
Défenseur.
18 matches officiels.
Il avait une longue carrière professionnelle derrière lui :Le Havre (de 1934 à 1936), Caen (de 1936 à 1938), Cannes (1938-39), Red Star (1940-41, champion de zone Nord), lorsque Louis Finot le fit venir à Amiens pour participer au championnat de France de zone occupée. Il jouera ensuite à Avignon.

***

  • GUYON Pierre

En équipe première à l’AAC en 1952-53.
Défenseur
1 match officiel.
Issu de l’école de football du club. Avait été sélectionné en cadets du Nord en 1947-48.

***

  • HANKE Joseph

Joseph Hanké

Professionnel à l’AAC en 1935-36.
Inter.
38 matches officiels, 25 buts.
Dans le livre « Le football en Picardie », paru en 1948, il est considéré comme le meilleur inter ayant joué à Amiens. Hélas, il ne fut amiénois que le temps d’une seule saison. Cet ancien joueur du grand club viennois « First Vienna » était venu en France au début du professionnalisme, comme beaucoup de joueurs d’Europe centrale. Signant d’abord au Club Français en 1934, qui avait déclaré forfait général, il signa ensuite au Havre avant de venir à Amiens où il fit remarquer sa grande classe. Avec son compatriote Kellinger, il fut à la base de la très belle saison du club, 5e du championnat. A l’issue de cette saison, il fut transféré à l’Excelsior Roubaix où il joua de 1936 à 1938.

***

Edouard Harduin

Professionnel à l’AAC de 1947 à 1952, puis entraîneur-joueur de 1952 à 1959.
Demi.
Né le 25 octobre 1922 à Masnières (Nord), mort en 1987.
329 matches officiels et 47 buts.
Sous l’Occupation, il avait joué à Mesnières, Caudry, puis Cambrai. Recruté par l’AAC en 1947, il s’impose immédiatement. Jouant d’abord en attaque, il prend place très vite au milieu de terrain, poste qu’il ne quittera plus pendant près de 15 ans. 174 matches officiels chez les pros jusqu’à l’abandon du professionnalisme en 1952, il est un des 3 ex-pros à rester au club. Demi râblé, bon technicien, frappeur efficace de coups de pieds arrêtés, il prend en charge l’entraînement de l’équipe, tout en tenant son poste de demi. Il fait monter le club jusqu’au championnat de France amateurs. A l’issue de l’obtention du titre de champion du groupe Nord 1959, il est remplacé par Jean Mankowski. Dans les années 1960, après avoir entraîné les corpos de Férodo, il dirigera pendant plusieurs saisons le S.C.Abbeville qu’il fera également monter en CFA, puis Mers-Le Tréport.

***

  • HAROUX Louis

Louis Haroux

Professionnel à l’AAC en 1945-46.
Attaquant.
Au moins 18 matches officiels, 1 but.
Joueur à l’Excelsior Roubaix dans les championnats de guerre, il fit partie de l’effectif amiénois lorsque le club reprit le statut pro en 1945.

***

  • HAUDIQUER (prénom ?)

Haudiquer

En équipe première à l’AAC en 1941, 1944-45.
Attaquant.
Au moins 7 matches officiels, 2 buts.
Joueur de la période de guerre, il évolue surtout en équipe réserve, mais apparaît en première à la fin de la saison 1944-45, qui précède le retour au professionnalisme.

***

  • HAVLIK Adalbert

Adalbert Havlik

Professionnel à l’AAC en 1933-34.
Demi ou arrière.
Né le 24 janvier 1910 à Budapest.
28 matches officiels, 1 but.
Il fait partie de la cohorte de joueurs d’Europe centrale engagés par les clubs français à l’avènement du professionnalisme. Ancien joueur de Ferencvaros, il avait joué à Nice lors de la première saison pro, en 1932-33.

***

  • HERBET (prénom ?)

En équipe première à l’AAC en 1924-25.
Attaquant.
3 matches officiels.
Apparaît brièvement en équipe première au printemps 1925.

***

  • HERLAUT Jacques

Jacques Herlaut

En équipe première à l’AAC en 1952-53.
Attaquant.
24 matches officiels, au moins 10 buts.
Issu de l’école de jeunes du club, il a disputé la première saison lorsque l’AAC a abandonné le professionnalisme.

***

  • HERNAS Guy

Guy Hernas

En équipe première à l’AAC en 1953-54.
Inter.
Né le 24 mars 1934 à Dargnies (Somme), décédé le 6 août 1998 à Dargnies.
6 matches officiels, 10 buts.
Venu d’Abbeville à l’AAC à l’été 1953, son expérience amiénoise a tourné court, son ancien club lui ayant fait retirer sa licence. Il a eu le temps de faire reconnaître un talent prometteur, avant de terminer la saison à Abbeville. La saison suivante, il a entamé une belle carrière professionnelle, à Roubaix d’abord de 1954 à 1959, puis à Rennes de 1959 à 1962. Redevenu amateur, il est reparti jouer à Abbeville puis à Wattrelos.

***

  • HÉROUARD Lucien

Lucien Hérouard

Professionnel à l’AAC de 1946 à 1951.
Attaquant, puis défenseur.
Né le 30 juillet 1921 à Sanvic, mort le 2 janvier 2004 au Havre.
Entre 173 et 176 matches officiels, au moins 24 buts.
Ce solide attaquant avait déjà une forte expérience professionnelle quand il est arrivé à Amiens en 1946. Il avait joué au Havre (1940-41), Saint-Lô en amateurs (1941-42), Montluçon sous le nom de sa mère, Le Jec (1942-43), Clermont-Ferrand (44-45), Troyes puis Roubaix (45-46). A Amiens, il a d’abord été un avant-centre efficace avant de reculer au poste d’arrière. Annoncé à Saint-Etienne en juin 1949, il joue encore deux saisons à Amiens avant de terminer sa carrière pro à Nantes en 1953. Il revient ensuite en Picardie et entraîne Doullens.

***

  • HERVIEU Pierre

En équipe première en 1952-53 et 54-55.
Gardien de but.
Au moins 12 matches officiels.
Produit de l’école de football de l’AAC, il a joué en première lors de deux des trois premières saisons du retour du club chez les amateurs.

***

  • HORNACK Pierre

Pierre Hornack

En équipe première à l’AAC en 1928-29.
Inter.
Né le 26 avril 1901 à Nove Mesto (Tchécoslovaquie).
11 matches officiels, 6 buts.
Ce joueur tchécoslovaque venu de l’Excelsior de Tourcoing n’est resté à Amiens que le temps d’une saison. Excellent technicien, il a été sélectionné du Nord lors de cette saison.

***

  • HUGO Charles

Charles Hugo

En équipe première à l’AAC en 1954-55 et au début de 1955-56.
Attaquant.
Né en 1928, mort le 24 mai 2015 à Boulogne.
31 matches officiels, 17 buts.
Après avoir joué à Roubaix (2 matches en division 1 en 1948-49) et Calais, il est arrivé à Amiens en provenance de Boulogne. Cet attaquant solide, carré, rapide, fut un excellent buteur, ce qui lui valut d’être sélectionné en équipe de Picardie. Il est retourné à Boulogne pendant la saison 55-56.

***

  • HUGUET (prénom ?)

Huguet

En équipe première en 1926-27 et 27-28.
Demi.
Au moins 15 matches officiels.
Equipier de l’AAC dans la seconde moitié des années 1920 et au début de la décennie suivante, il a surtout joué en première de 1926 à 1928, sans être un titulaire à part entière de l’équipe type.

***

  • HURTEVENT André

André Hurtevent

En équipe première de 1928 à 1932.
Attaquant.
Né le 28 novembre 1906 à Abbeville, mort le 21 septembre 1988 à Saint-Valéry-sur-Somme.
12 matches officiels, 4 buts.
International (1 sélection en 1927) alors qu’il portait les couleurs du SC Abbeville, il signa à l’AAC en 1928 mais parvint difficilement à s’y imposer. C’est surtout à la fin de son séjour amiénois, en 1931-32, qu’il fut plus souvent titulaire, à l’aile ou au milieu de terrain où sa  finesse technique était appréciable. Il retourna ensuite à Abbeville où il continua de jouer avant d’être l’entraîneur du club, sous l’Occupation puis dans les années 50-60. A 44 ans, il lui arriva de jouer encore dans les rangs de l’équipe abbevilloise qu’il entraînait.

(à suivre : de Ibanez à Kups).

Cet article, publié dans Les archives, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s