1948, Amiens tombe à Saint-Ouen

En 1948, après avoir passé deux tours de Coupe de France, Amiens est éliminé sur le terrain de Saint-Ouen. Les joueurs ont signé la photo.

De gauche à droite, debout: Harduin, Albanesi, Capart, Uchart, Jean, Debeugny; accroupis: Hérouard, Didi, Défossé, Lopez, Kups.

Une nouvelle fois, Amiens a atteint les 32es de finale de Coupe de France en cette saison 1947-48. L’équipe picarde a franchi deux tours en éliminant successivement les amateurs de Tourcoing (4-1) et de Carvin (3-1). Une fois de plus dans son histoire, le vieux club prend le chemin de Saint-Ouen où il a joué si souvent depuis les années 1920.

Cette fois, c’est pour y affronter la redoutable équipe de Colmar qui, à la fin de saison, prendra la 2e place de la division 2 et accèdera au niveau supérieur. A l’issue d’un match équilibré et tendu, Colmar l’emporte 1-0, grâce à un but de Joseph Deckert, reprenant un corner tiré par Camillo Jerusalem.

La photo, que les onze joueurs ont signée, montre le célèbre stade, peu rempli ce jour-là (3000 spectateurs, d’après L’Equipe), avec sa butte en terre située derrière le but, du côté de la rue du docteur-Bauer, et les immeubles de cette rue, d’où on pouvait très bien assister à la rencontre sans bourse délier ! Cette butte ne sera remplacée par une haute tribune couverte qu’au milieu des années 1970.

Didier Braun

Prochaine photo: Au début de la saison 1948-49

Fin de saison et trêve estivale pour ce blog. Bon été à tous.

Publicités
Cet article, publié dans Photos d'équipes, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s