Ils ont précédé Régis Gurtner au temps de l’AAC

Le valeureux gardien de but Régis Gurtner a signé un nouveau contrat à Amiens. A cette occasion, voici quelques images de gardiens de but de l’Amiens A.C.

Voici Fernand Capronnier, gardien d’Amiens de 1923 à 1926. Il fut plusieurs fois gardien remplaçant en équipe de France et sélectionné du Nord. Il était le titulaire du poste lors du premier titre de champion du Nord de l’A.A.C. en 1924.

Fernand Capronnier

Fernand Michel a été le gardien d’Amiens de 1926 à 1932. Pas très grand, râblé, limité en envergure, il faisait partie de l’équipe championne du Nord en 1927 et demi-finaliste de la Coupe de France en 1930.

Fernand Michel

André Tassin était le gardien amiénois lors de la 2e saison professionnelle, en 1934-35. Il venait du Racing Club de France et avait joué 5 fois en équipe de France en 1932.

André Tassin

Joseph Vincent joua une saison à Amiens, en 1936-37, après 2 ans à l’Excelsior Roubaix et avant 2 saisons au Havre.

Joseph Vincent

Jean Capart, venu d’Albert pendant la Seconde guerre mondiale, fut le gardien titulaire d’Amiens pendant toutes les années professionnelles, de 1945 à 1952.

Jean Capart

Jacques Denis fut le principal gardien de but des toutes premières saisons d’Amiens, après l’abandon du professionnalisme (1952-1955).

Jacques Denis

Bernard Forcioli fut le gardien de but de la montée du club en championnat de France amateurs. Il dut quitter Amiens pour un problème réglementaire et joua ensuite à Boulogne et à Calais, où il fut l’idole de jeunesse de Jacques Vendroux, le journaliste de radio de France-Inter.

Bernard Forcioli

Jean Gayet succéda à Bernard Forcioli lors de la saison 1958-59 au cours de laquelle Amiens remporta la 1e place du groupe Nord de C.F.A. Gardien de très bonne valeur, il fut sélectionné en équipe de France amateur.

Jean Gayet

On ajoutera à cette liste d’autres gardiens qui furent un temps titulaires de l’A.A.C.: Louis Legrand (1920-1926), A.Parsis (1927-1930), Robert Lesieur (1933-1936), Israël Elsner (1933-1934), André Vaillant (1935-1937), Henri Sannier (1941-1945), Gilbert Dalaison (1954-1955), Francis Flautre (1959-1961), qui gardait encore le but amiénois après que le club se fut associé à Amiens Sports pour donner l’A.S.C.

Didier Braun

Publicités
Cet article, publié dans L'époque de Jack (années 1950-60), L'époque de Marcel (années 1920-30), Les personnages, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s