Metz ne tremblait pas à Amiens

Du temps où l’Amiens A.C. recevait le F.C.Metz, le club picard ne gagnait jamais.

Pendant les années d’avant-guerre, le F.C.Metz est venu affronter Amiens au stade Moulonguet à 3 reprises et y a toujours gagné: en championnat de division 2, le 29 avril 1934 (3-2) et le 27 janvier 1935 (4-1), en Coupe de France, le 18 décembre 1938 (1-0).

Après la guerre, les deux équipes ne se sont rencontrées en championnat qu’en 1950-51, la seule saison, depuis la reprise des compétitions, pendant laquelle Metz était descendu en division 2. L’équipe messine avait conservé l’ossature de division 1 et faisait, avec Lyon, la course en tête du championnat.

François Remetter, gardien de Metz, aux prises avec Jean Mankowski, capte le ballon sous l’oeil de Jack Braun (à gauche) et de René Carré.

Le 11 mars 1951, devant 6 500 spectateurs, Metz fit une démonstration et l’emporta aisément (4-0), grâce à 2 buts de Thadée Ciwsoski et de René Guthmuller. Dans le cahier qu’il tenait à l’époque, mon père avait écrit: « Sommes dominés dans tous les compartiments du jeu. Ai vu une très bonne équipe et un très bon avant-centre: Cisowski. » Quelques mois plus tard,  »Ciso » allait obtenir la première de ses 13 sélections en équipe de France. Le gardien François Remetter (26 sélections), le deviendrait à son tour deux ans plus tard.

  • LES EQUIPES D’AMIENS-METZ EN 1951
  • AMIENS: Capart — Salembier, Uchart, Hérouard — Bourson, Harduin — Lacaze, Dombeck, Mankowski, Braun, Carré. Entraîneur: André Riou.
  • METZ: Remetter — Dosdat, Goglia, R.Jurilli — Abautret, Burda — Guthmuller, Perruchoud, Cisowski, Libar, Genet. Entraîneur: Emile Veinante.

Comme Metz remonta en division 1 à l’issue de la saison et qu’Amiens abandonna le professionnalisme en 1952, les deux clubs ne se rencontrèrent plus en championnat. Leur chemin ne se croisa qu’en Coupe de France, les 27 décembre 1959 et 3 janvier 1960. Amiens évoluait alors en championnat de France amateurs et Metz en division 2 professionnelle. Lors d’un premier match joué au stade Moulonguet devant 3914 spectateurs, l’équipe amiénoise, alors entraînée par Jean Mankowski, tint en échec les Messins (0-0 après prolongation), à force de volonté, sur laquelle insista le journaliste Maurice Gest, dans L’Equipe.

  • LES EQUIPES D’AMIENS-METZ EN 1959
  • AMIENS: Flautre — Jany, Feuillet, Legrand — Bachelet, Cerf — Dumoulin, Poteau, Poison, Marquette, Corroyer. Entraîneur: Jean Mankowski.
  • METZ: Fischbach — G.Zwunka, Scheid, Grimbert — Fuchs, Petitfils — H.Zénier, Masucci, Bessonnart, Muller, Vagneur. Entraîneur: Jules Nagy.

Ce fut la seule fois où Metz ne vint pas gagner sur le terrain de l’A.A.C. La seconde manche eut lieu au stade Saint-Symphorien, le 3 janvier suivant. Cette fois, Metz ne laissa aucune chance à Amiens et l’emporta facilement (4-0, 2 buts de Bessonnart, 1 de Vagneur et d’Erhardt).

Didier Braun

 

Publicités
Cet article, publié dans L'époque de Jack (années 1950-60), est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s