André Lapierre, un « Tigre » à la porte des Bleus

A l’ombre des vedettes de leur époque, des joueurs de l’Amiens A.C. aujourd’hui oubliés méritent que l’on se souvienne d’eux. André Lapierre est l’un d’eux. Il fut tout proche de l’équipe de France.

Il apparaît dans l’équipe picarde au début de la saison 1925-1926. Il joue alors en attaque. C’est la saison suivante qu’il devient titulaire, désormais en défense. Il va alors former un duo redouté de défenseurs avec Urbain Wallet. Sa polyvalence lui permet cependant de pallier des absences d’attaquants. Ainsi, en 1928, il occupe le poste d’ailier droit lors des matches de Coupe de France contre Marseille (3-2) au Parc des Princes et le Red Star (3-4) à Tourcoing.

André Lapierre, ailier contre l’O.M. en 1928

André Lapierre fait partie des meilleures équipes amiénoises des années 1925-30. Avec elles, il est champion du Nord en 1927 et se qualifie pour les demi-finales de Coupe de France en 1930. Blessé, il ne dispute cependant pas les deux matches contre le R.C.France à Colombes.

Il atteint son meilleur niveau en 1930 et 1931, saisons pendant lesquelles il obtient plusieurs sélections, en équipe du Nord mais aussi au niveau national. En février 1930, il est appelé en équipe de France pour remplacer Aimé Durbec lors d’un déplacement au Portugal. Mais il n’entre pas en jeu lors de ce match que les Bleus perdent 2-0 à Porto. Il faut croire que son nom n’est pas encore connu au niveau national : L’Auto le nomme Delpierre !

Il dispute plusieurs matches avec l’équipe de France B en 1930 et 1931, toujours au poste d’arrière. Avec Amiens, il joue jusqu’à la saison 1933-34, la première du club picard chez les professionnels. Il a disputé 7 matches de championnat pro. En 9 saisons, il aura joué plus de 150 matches sous le maillot azur et noir.

André Lapierre en équipe de France B en 1030 (Belgique-France: 0-6).

Le livre Le football en Picardie, édité peu après la Seconde Guerre mondiale, lui a ainsi rendu hommage:

 » Il n’avait ni la puissance ni la vitesse de son compère Urbain Wallet. Il n’avait pas, par ailleurs, le goût des gestes purs qui signalait à l’attention des spectateurs ses camarades Delmer, Braun et Grandsert qui opéraient devant lui. Mais quand il jouait, Lapierre semblait avoir grandi tant son autorité au milieu de ses partenaires et devant les adversaires était manifeste, autorité qu’il tirait d’une incroyable vitalité, d’une efficacité et d’une rapidité d’intervention extraordinaires. Lapierre jouait avec foi : il avait reçu mission de protéger ses buts et l’aurait, au besoin, poussée jusqu’au sacrifice. Comme il était au surplus adroit et fort des deux pieds,  ses mérites ne tardèrent pas à être successivement récompensés par des sélections picardes, régionales, puis nationales. Mais le plus beau titre de gloire de Lapierre n’était pas d’avoir été international B. C’était d’avoir un jour été surnommé « Le Tigre » par la foule hostile des spectateurs roubaisiens qui rendaient ainsi hommage à ses incomparables qualités de défenseur. Lapierre, prématurément disparu il y a deux ans, ne laisse que des regrets dans le souvenir des sportifs. »

Didier Braun

  • RECHERCHE: Vous êtes de la famille d’André Lapierre ? vous l’avez connu ou vous connaissez des proches ? Contactez-moi, je serais très heureux d’en savoir plus sur lui. D.B.
Cet article, publié dans L'époque de Marcel (années 1920-30), Les personnages, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour André Lapierre, un « Tigre » à la porte des Bleus

  1. Christophe dit :

    Bonjour, auriez-vous une photo dédicacée de Delmer, Braun, Lapierre, Wallet s’il vous plaît à scanner ? Merci,

    J'aime

    • braundidier2 dit :

      Bonsoir, ah non, je n’ai pas de photo dédicacée de tous ces joueurs d’un autre temps, d’un temps où on signait peu d’autographes ! Désolé. Je n’aurais éventuellement qu’une signature de mon grand-père Braun, quelque part dans des papiers de famille…

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s