Urbain Wallet avant-centre !

Le 15 juin 1930, l’éternel arrière de l’Amiens A.C. Urbain Wallet joue avant-centre. Il marque 5 buts !

J’ai souvent évoqué sa mémoire dans ce blog, et ce n’est pas fini ! Urbain Wallet fut le grand personnage du football amiénois des 15 années qui ont suivi la Première Guerre mondiale. Les médias du temps présent diraient qu’il en fut le joueur emblématique, et c’est vrai. Sa force peu commune, sa taille et son poids bien au-dessus de la moyenne des joueurs de l’époque (on disait qu’il approchait du quintal), son caractère impétueux et soucieux de la justice arbitrale le rendaient aisément reconnaissable.

Je rappellerai qu’il fut sélectionné 21 fois en équipe de France de 1925 à 1929, également de très nombreuses fois en équipe du Nord. Cela à son poste de prédilection d’arrière. Dans le système de jeu de l’époque (qu’on appellera plus tard la méthode classique), le poste d’arrière n’est pas l’ancêtre des arrières latéraux, comme on le lit souvent. Dans ce système, les deux arrières sont des défenseurs centraux, qui protègent l’accès axial du but. Dans un système de défense de zone, on parlait aussi d’arrières volants.

Wallet avait pratiqué l’athlétisme et avait couru le 100 mètres en 11 secondes. Il s’imposa à son poste davantage par ses qualités athlétiques (force et vitesse) que par sa technique, assez rudimentaire, consistant le plus souvent en de longs dégagements.

Il arriva plusieurs fois que Wallet jouât en attaque. Ce fut notamment le cas, à la fin de sa carrière, où il occupa souvent l’aile gauche, dans les années 1930-32. Lors de la saison 1931-32, il fut plusieurs fois buteur en jouant à ce poste: en championnat contre le R.C.Roubaix (4-0) et Bully-les-Mines (2 buts pour un score de 6-0), en Coupe de France contre Nice à Marseille (4-6), en Coupe Sochaux contre Cannes (2-3).

Le 7 février 1932, à Marseille, Urbain Wallet (à droite, à côté de Paul Nicolas et de Gaston Talairach) jouait ailier gauche contre Nice.

Mais c’est au poste d’avant-centre, qu’il réalisa son plus bel exploit de buteur. La saison 1930 trainait en longueur parce qu’Amiens avait accumulé de nombreux matches en retard en championnat, à cause de sa longue carrière en Coupe de France (demi-finaliste). Le 15 juin, pour recevoir l’U.S.Boulogne, Georges Taisne est absent et Paul Nicolas reprend peu à peu du service malgré une blessure qui l’a affaibli depuis la seconde demi-finale de Coupe de France contre le R.C.France (1-3) au mois d’avril. Wallet est donc placé au centre de l’attaque d’Amiens. Il est encadré par Liberati et Nicolas aux ailes, et par Gillet et Balavoine aux poste d’inters. Il n’a plus joué à ce poste depuis ses tout débuts. En tout cas, depuis qu’Amiens a accédé au plus haut niveau de la Ligue du Nord en 1923, il n’est jamais apparu au poste central de l’attaque.

Et c’est une réussite. A la 11e minute, Wallet ouvre la marque « d’un bolide », lit-on dans Le Progrès de la Somme. C’est le début d’un festival offensif auquel Wallet participe amplement:  souvent bien servi par les passes de Nicolas, il inscrit au total 5 des 8 buts de la victoire amiénoise (8-1) ! Le commentaire du quotidien picard est pourtant d’une grande sobriété. Il est simplement dit qu' »il fit une bonne partie ».

Au cours de la rencontre, il est touché dans un contact avec un défenseur de Boulogne. L’habituel vainqueur de duels musclés doit sortir un moment pour se faire soigner. Quand il rentre en jeu, il reçoit les acclamations de la foule. Le colosse de Montdidier était le chouchou du public amiénois.

Didier Braun

 

Publicités
Cet article, publié dans L'époque de Marcel (années 1920-30), est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s