Léon Maeght, un supporter en or

Léon Maeght était un bijoutier renommé du centre d’Amiens. Il faisait partie des « bienfaiteurs » du club de football.

Lorsque l’Amiens A.C. a remporté son premier titre de champion du Nord, en 1924, une souscription a été ouverte auprès des supporters pour offrir un souvenir aux joueurs qui avaient participé à l’exploit, ne serait-ce qu’en participant à un seul match. Il s’était agi d’un magnifique chronomètre en argent, gravé aux initiales de chaque joueur. Ce souvenir fut offert par l’horloger bijoutier, Léon Maeght.

Le chronomètre des champions 1924…

 

… aux initiales de chaque joueur: ici MB pour Marcel Braun.

Léon Maeght faisait partie d’une famille d’horlogers bijoutiers. Il était né à Dunkerque en 1883, d’un père lui-même horloger. Un de ces frères, Georges, et un de ses fils, Pierre, étaient également bijoutiers, le premier à Dunkerque, le second à Paris.

Pendant les années de l’entre-deux Guerres, on rencontre fréquemment le nom de Maeght dans la chronique de l’Amiens A.C., dont il était un des actifs donateurs. Son magasin se situait au 78 et 82, rue des Trois-Cailloux, en face du magasin de vêtements de Devred, autre mécène qui, lui, employait plusieurs joueurs du club. Son nom était également connu pour apparaître régulièrement dans les pages publicitaires des journaux locaux.

Léon Maeght, en 1929.

Léon Maeght apportait son concours aux événements organisés par le club, comme par exemple les tournois internationaux dont il offrait les trophées. Il a existé, dès avant 1914, une Coupe Maeght. En 1929, il apparaît parmi les donateurs d’un tournoi organisé à Pâques. Léon Maeght a été partie prenante à plusieurs reprises dans les affaires du club.

En 1922, il est à la base d’une tentative de fusion entre l’A.A.C. et son rival, le Stade Amiénois. En 1926, il est président de l’Amicale des supporters du club qui vient de se créer et qui jouera un rôle important d’animation dans les années à venir. Bien qu’il ne fît pas partie du comité du club, Léon Maeght fut incontestablement  un « notable » du football amiénois.

Didier Braun

Publicités
Cet article, publié dans L'époque de Marcel (années 1920-30), Les personnages, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s