Un programme-souvenir de 1927

Le 20 novembre 1927, l’Amiens A.C. accueille une équipe anglaise dans un « grand match international ». Demandez  le programme.Un ami lecteur de ce blog, Alain Legrand (*) m’a récemment adressé copie d’un programme de match vieux de 90 ans. Qu’il en soit remercié d’avoir déniché une telle rareté.

Le match en question a été présenté comme un événement par la presse locale. A cette époque, la venue de footballeurs anglais en France était toujours considérée comme importante, même quand il ne s’agissait pas d’équipes professionnelles. C’est le cas ici. Le Northampton Nomads F.C. est un club amateur de cette ville du centre de l’Angleterre, dans les East Midlands. Son palmarès, précisé dans le programme, se situe uniquement au niveau local.

Attirés par l’événement, on estime à 5000 le nombre des spectateurs présents au stade de la rue Louis-Thuillier, malgré le temps pluvieux. Les Anglais l’emportent 2-1, à la suite d’une grosse faute de main du gardien amiénois Parsys, en seconde période. Northampton avait ouvert la marque par Cox (16e minute) et Georges Taisne avait égalisé peu après (21e) en reprenant un centre de Charles Sadowski. Les deux équipes ont fait jeu égal, mais si un modeste club anglais s’impose face une équipe française de niveau national, c’est bien la preuve qu’il existe encore, dans les années 1920, un fossé entre les clubs des deux pays.

Dans la presse locale, les avis sont partagés. Pour Le Progrès de la Somme: « nous attendions beaucoup mieux de l’équipe anglaise. Les visiteurs ont fait preuve d’une bonne technique, c’est indéniable, mais sans jamais prouver une supériorité d’ensemble ».

Pour le Journal d’Amiens, au contraire, « le match tint ce qu’il promettait. (…) Les visiteurs s’y montrèrent d’ailleurs nettement supérieurs aux Amiénois et tout au long de la partie mirent en relief toute la beauté du jeu anglais. »

 

pages 1 (à droite) et 4 du programme.

Le programme du match, que nous reproduisons ici, est intéressant parce qu’il détaille le cérémonial qui entourait ce genre de rencontre, avec notamment la présence de la fanfare de Saint-Pierre dont on décrit le programme musical, comprenant les hymnes des deux pays, exécutés avant la rencontre, comme pour un match international officiel. On lit dans le compte rendu du Progrès qu’après l’exécution des hymnes, « Wallet, capitaine de l’A.A., remet une superbe gerbe au capitaine de l’équipe anglaise ».

Le programme met en valeur les titres individuels  des joueurs des deux camps, soit pour Amiens, 3 internationaux (Wallet, Macquart et Taisne) et 5 sélectionnés du Nord (Lapierre, Braun, Pierucci, Thompson, Aerts). On retrouve aussi les placards publicitaires de partenaires habituels du club, comme  Henri Devred (vêtements pour hommes)et Léon Maëght (horloger bijoutier), les deux magasins se faisant face, rue des Trois-Cailloux.

pages centrales du programme.

La composition de l’équipe d’Amiens présentée dans le programme n’est pas la bonne ! Ce n’est pas Michel qui joue dans les buts, mais Parsys. Lapierre est remplacé par le dénommé Coombs (que je n’ai vu cité qu’à l’occasion de ce match). En attaque, ce n’est pas Macquart qui joue mais Michel.

Enfin, le plus curieux est sans doute ce texte bizarre adressé au public, considéré comme un enfant à qui on donne une leçon de maintien qui commence ainsi:

« Ô public… Tu n’as pas été sage l’autre jour, et tu as manifesté de façon regrettable contre un arbitre qui avait pris une décision très justifiée envers un de tes joueurs préférés. Ce n’est pas beau du tout. »

Na ! Au-delà du ton employé, le texte témoigne de l’atmosphère qui règne souvent autour du terrain du quartier Henriville, le public amiénois n’étant pas réputé pour sa sportivité exemplaire.

(*) Alain Legrand est un spécialiste du cyclisme nordiste sur lequel il a écrit plusieurs ouvrages, comme « Le cyclisme picard de 1945 à 1965 » et « Le cyclisme polonais dans le Nord-Pas-de-Calais et en Picardie ».

Didier Braun

Publicités
Cet article a été publié dans L'époque de Marcel (années 1920-30). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s