C’était il y a 60 ans (épisode 5): janvier

En janvier 1957, l’Amiens A.C. subit sa première défaite en championnat. Mais il conserve la première place du championnat du Nord.

PREMIERE DEFAITE CHEZ LES « ECUREUILS »

L’Amiens A.C. commence l’année 1957, le 6 janvier, en recevant Bully-les-Mines. L’E.S.Bully est un principaux clubs amateurs du Bassin minier du Pas-de-Calais. Depuis les années 1930, des dizaines de futurs joueurs professionnels ont débuté dans le club de « Nounou » Lefèvre, parmi lesquels plusieurs internationaux, Robert Défossé, Jules Bigot, François Bourbotte, René Dereuddre, André Strappe. Bully a fait partie des premiers clubs nordistes participant au championnat de France amateurs, avant de descendre en division d’Honneur en 1954.

Il s’agit toujours d’un adversaire difficile à manœuvrer. Naturellement, on trouve dans son effectif de nombreux noms à consonance polonaise: dans l’équipe qui s’aligne au stade Moulonguet figurent Wittkowiak, Tomczak, Wisnieski, Micjalak, Sobolowski, Wierzorek. Egalément, au centre de l’attaque, Pierre Doré, qui a été stagiaire au R.C.Lens et jouera à Amiens en 1958.

Une fois de plus, Frédy Dumoulin est le canonnier amiénois. Il inscrit les deux buts de la victoire de l’A.A.C. (2-0). Amiens poursuit donc sa course en tête. C’est heureux avant deux déplacements qui s’annoncent difficiles. Le championnat fait relâche le 13 janvier, mais pas le stade Moulonguet où se déroule un 16e de finale de Coupe de France qui mobilise la Picardie. Devant 8136 spectateurs qui emplissent le vieux stade à ras bord, Abbeville est éliminé (0-2) par les professionnels de Grenoble.

Le 20 janvier, le leader amiénois entame une périlleuse série de matches à l’extérieur. Il rend d’abord visite à un autre club minier, Liévin, sur son terrain. Les Picards pensent pouvoir s’imposer grâce à leur seule supériorité technique. L’ouverture du score, en début de seconde période, par Jean Mankowski, semble leur donner raison. Mais les « Ecureuils » de Liévin répliquent avec une volonté remarquable. Coup sur coup, ils égalisent pouis prennent l’avantage sur un coup franc de Kapzak qui rebondit sur la barre transversale du but de Bernard Forcioli. A la 14e journée de championnat, le leader perd son premier match.

Le titre du Courrier Picard le lendemain de la première défaite amiénoise en championnat

Le titre du Courrier Picard le lendemain de la première défaite amiénoise en championnat

La semaine suivante, Amiens est de nouveau en déplacement, chez le deuxième du classement, Lille. Le match se déroule sur un terrain annexe alors que les pros lillois reçoivent Alès au stade Henri-Jooris. Dommage pour le match au sommet du championnat du Nord. Fatalement, la rencontre a lieu devant des banquettes peuplées seulement de quelques supporters amiénois.

Les deux équipes font honneur à leur classement. Le match est de bon niveau. Les deux équipes ont tour à tour la mainmise sur le jeu mais il faut attendre les dix dernières minutes pour que le score bouge.

Michel Taisne, amiénois du LOSC, buteur contre Amiens

Michel Taisne, amiénois du LOSC, buteur contre Amiens

 

C’est d’abord Lille qui ouvre la marque à la 82e minute. Louis Bourgeois fait la différence au sein de la défense et amiénoise et son centre est repris de volée par Michel Taisne. Taisne est né à Amiens. Il a fait ses classes dans les équipes de jeunes de l’A.A.C. Il est le fils de l’ancienne gloire du club, l’ancien international Georges Taisne (avec qui il est parfois confondu sur les photos d’archives). Ah, le traître ! Amiens passe les dernières minutes devant le but de Gaudron. Mankowski manque de peu l’égalisation. Mais à la dernière minute, Serge Campuzan exploite opportunément une situation confuse. Amiens, grâce à ce nul, conserve ses distances sur Lille, son second.

 

 

(à suivre)

Didier Braun

Advertisements
Cet article, publié dans L'époque de Jack (années 1950-60), est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s