En 1958, l’affaire Forcioli

En 1958-59, l’excellent gardien de  but d’Amiens Bernard Forcioli est suspendu et ne jouera plus pour l’AAC. A cause de 5 kilomètres…Nous sommes à l’automne 1958. Depuis 2 ans, le gardien de but titulaire de l’Amiens A.C. est Bernard Forcioli. Originaire de Boulogne-sur-mer, celui-ci fait son service militaire au 406e régiment d’artillerie anti-aérienne à Amiens (le 406 comme on l’appelle, et où plusieurs footballeurs de l’A.A.C. ont fait leur service). Gardien de l’équipe réserve de l’ U.S.Boulogne, il propose ses services (sportifs) au club de M.Georges Poidevin, qui vient de perdre son gardien, François Delaplace, lui aussi appelé sous les drapeaux. Forcioli dispute son premier match au stade Moulonguet, en Coupe de France, contre Billy-Montigny (4-0). Le journaliste local, Michel Garrou, juge ses débuts « encourageants ». Par la suite, Forcioli dispute tous les matches d’une saison qui s’achève par le titre de champion du Nord et la montée en championnat de France amateurs. Il est également sélectionné en équipe de Picardie, qui dispute la Coupe Henri-Jooris.

Bernard Forcioli, un gardien élégant dans le but d'Amiens

Bernard Forcioli, un gardien élégant dans le but d’Amiens

Il est le titulaire du poste de gardien pendant toute la saison suivante, la première en CFA. A l’automne 1958, il dispute tous les matches jusqu’au mois d’octobre. Le 19 octobre, victime d’une angine, il ne peut pas jouer contre Reims (1-1) à Amiens, mais doit reprendre sa place pour le match suivant, à Saint-Germain-en-Laye. Ce 26 octobre, les quelques supporters qui ont fait le voyage en banlieue parisienne sont surpris de ne pas voir entrer Forcioli sur le terrain. Le gardien d’Amiens est Jean Bied, le gardien qui avait joué la semaine précédente contre Reims.

A Auchel, en 1958, Forcioli plonge dans les pieds de l'attaquant Pogor.

A Auchel, en 1958, Forcioli plonge dans les pieds de l’attaquant Pogor.

Pourtant, Forcioli est bien présent au Camp des Loges et il est guéri de son angine. C’est le président du club, Georges Poidevin, qui lui a demandé de se rhabiller parce que le capitaine de Saint-Germain, l’ancien international Roger Quenolle, vient de déposer réclamation contre son inscription sur la feuille de match.

Qu’est-il reproché à Forcioli ? D’habiter à Boulogne et d’y avoir ses activités professionnelles (il dirige une entreprise de transport). Or, les statuts du football amateur imposent aux joueurs d’habiter à moins de 100 kilomètres du club où ils jouent. Boulogne est situé à un peu plus de 100 kilomètres d’Amiens. Le journaliste de L’Equipe et de France-Football, Jean Dumontier, grand spécialiste du football amateur, publie dans L’Equipe un article (titré: « Pour 5 km, Forcioli ne jouera (peut-être plus« ) qui dénonce l’attitude du club de Saint-Germain et de son président, Henri Patrelle, et plus encore celle du club de Boulogne. Il explique que les dirigeants boulonnais avaient demandé à Forcioli d’y resigner lorsque celui-ci a été démobilisé. Le joueur avait refusé, par reconnaissance envers le club d’Amiens qui lui avait donné sa chance deux ans plus tôt. « Alors, déclare Forcioli à L’Equipe, les dirigeants boulonnais me déclarèrent:  »si tu ne veux pas signer chez nous, on t’empêchera de jouer au football. »

Alerté, Georges Poidevin a demandé une dérogation à la Commission centrale des statuts et règlements de la F.F.F., laquelle l’a refusée le mercredi précédant le match de Saint-Germain. La décision n’étant pas encore parue dans le journal officiel de la F.F.F., Poidevin et Jean Dumontier, dans son article, se demandent par qui Patrelle a pu avoir l’information. Si l’appel du club picard n’est pas entendu, Forcioli déclare qu’il est prêt à abandonner le football. Pendant trois matches, Jean Gayet (venu lui aussi à Amiens pour le service militaire au 406) occupe le poste. Puis, ayant obtenu un sursis, Forcioli reprend sa place jusqu’au mois de janvier.

  • La première idole de Jacques Vendroux !

Mais le 25 janvier 1959, au stade Moulonguet, les dirigeants de Noyon déposent à leur tour des réserves. Gayet étant blessé, c’est Jack Braun qui, ce jour-là, prend le chemin du but. La semaine suivante, de nouvelles réserves sont déposées par Lens. Jacques Delaigle joue à son tour dans les buts. C’est ensuite l’excellent Gayet qui jouera dans les buts jusqu’à la fin de la saison, achevée sur le titre de champion du groupe Nord de C.F.A. Lorsque les joueurs d’Amiens effectuent un tour d’honneur, à l’issue du match contre Orléans qui leur donne le titre (1-0), Bernard Forcioli est parmi eux. En civil. Ce sont ses derniers pas au stade Moulonguet, en tant qu’Amiénois.

Mais sa carrière de gardien de but ne s’est pas arrêtée là. En 1959-60, il dispute 19 matches de division 2 lors de la première saison professionnelle de… Boulogne. Puis il garde les buts du R.C.Calais dans les années 1960. Il y devient l’idole d’un jeune supporter calaisien qui rêve de devenir un grand gardien de but, et qui sera plus tard un célèbre commentateur sportif de radio, sur France-Inter: Jacques Vendroux !

  • –> LA CARRIERE DE FORCIOLI A AMIENS (62 MATCHES)
  • saison 1956-1957: 16 matches en division d’honneur, 3 en Coupe de France, 4 en Coupe de Picardie;
  • saison 1957-1958: 21 matches en CFA, 3 en Coupe de France, 4 en Coupe de Picardie;
  • saison 1958-1959: 10 matches en CA, 1 en Coupe de France.

Didier Braun

Publicités
Cet article, publié dans L'époque de Jack (années 1950-60), Les événements, Les personnages, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour En 1958, l’affaire Forcioli

  1. carlier alain dit :

    Merci de nous faire revivre la vie de l bac .Moi aussi j’étais a st germain pour le 4a3 mémorable conclut par la fantastique reprise de volée de jack braun;

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s