Les tombolas de la mi-temps

Pour clore cette première saison de ce blog consacré au football à l’Amiens A.C., un souvenir: les tirages au sort des tombolas de la mi-temps, au stade Moulonguet, dans les années 1950.C’était un rituel. A la mi-temps de chaque match se déroulant au stade Moulonguet à Amiens,  le speaker, posté dans sa cabine à l’entrée de la tribune principale, annonçait les résultats de la tombola du jour, chaque billet d’entrée au stade portant un numéro pouvant être tiré au sort.

  • Premier prix: le ballon du match

Le premier vainqueur remportait le ballon du match ! Il y a peut-être parmi les vieux supporters amiénois des personnes qui ont conservé, comme une relique, un de ces ballons d’autrefois. Les vainqueurs suivants gagnaient une place pour le prochain match disputé à Amiens. Pendant toutes ces années, le dernier lot était traditionnellement un ouvrage consacré au football en Picardie, dont voici la couverture.

Ce livre avait été publié en 1948, à l’initiative des dirigeants de l’école de football de l’Amiens A.C. et édité par l’imprimerie Dessaint, à Doullens. Il raconte l’histoire du football picard, depuis les premières parties disputées dans les années 1880 à la Hôtoie. Il est longtemps resté comme une référence, étant le seul ouvrage alors écrit sur le sujet. Malgré ses imperfections, ses erreurs factuelles, on retrouve encore les traces de ce livre (y compris avec parfois ces imperfections et erreurs !) à l’ère d’Internet. En prenant soin de vérifier les informations qu’il contient, ce livre est utile pour approcher des temps les plus anciens et il m’arrive de le citer, ne serait-ce que pour le pittoresque de certains textes.

Le livre ouvre sur un placard publicitaire pour l’entreprise de grains et engrais de l’ancien international, le glorieux Urbain Wallet. Après une préface de Henri-Frédéric Petit, un des pionniers du football amiénois à l’Association du Lycée et membre fondateur de l’Amiens A.C., l’ouvrage fait l’historique de nombreux clubs picards, dresse quelques portraits d’anciennes gloires et de dirigeants, accorde une place importante à l’Amiens A.C. et à son école de football. Je l’ai toujours dans ma bibliothèque, tout rafistolé, scotché, écorné…

"Rendre hommage aux clubs et aux dirigeants", telle est l'ambition de l'ouvrage.

« Rendre hommage aux clubs et aux dirigeants », telle est l’ambition de l’ouvrage.

  • Les résultats dans le journal du lendemain

Revenons à notre tombola des jours de match. L’événement avait un prolongement, dont voici un exemple, en 1954.

Lecture du Courrier Picard, 21 octobre 1954.

Lecture du Courrier Picard, 21 octobre 1954.

Le lendemain du match, en effet, Le Courrier Picard ne manquait jamais de rappeler les numéros vainqueurs de la veille ! Au cas où ceux-ci, refaisant le match à la buvette, n’auraient pas entendu l’annonce à la mi-temps ! Je suis persuadé que ce petit épisode sans importance qui meublait la pause est resté dans la mémoire de nombreux spectateurs du stade Moulonguet.

Je m’interromps ici quelques semaines. Je souhaite un bon été à tous les  visiteurs de ce blog.

Didier Braun

Publicités
Cet article, publié dans L'époque de Jack (années 1950-60), est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s