Raymond Kopa au stade Moulonguet

Parmi les vedettes du football français ayant foulé la pelouse du stade Moulonguet, à Amiens, Raymond Kopa. Mais ce n’était pas avec le Stade de Reims.

En consultant la collection du Courrier Picard, l’autre jour, aux Archives départementales, je suis tombé sur cette photo, dans l’édition du 31 octobre 1950 du journal. Elle représente, à droite, l’équipe d’Amiens: de gauche à droite, Uchart (capitaine), Braun, Salembier, Deléglise, Ollivier, Harduin, Mankowski, Hérouard, Lacaze, Proust, Madani; à gauche, en maillot blanc à bande noire, le S.C.O. d’Angers.

29 octobre 1950, avant le match Amiens-Angers (1-2)

29 octobre 1950, avant le match Amiens-Angers (1-2)

 

Certes, la reproduction que j’en ai faite n’est pas de grande qualité, mais elle a valeur de document. Le joueur d’Angers que j’ai encerclé va devenir, dans les années suivantes, le meilleur joueur français de l’époque. Il s’agit de Raymond Kopa. Arrivé de Noeux-les-Mines en 1949, il en est à sa seconde saison professionnelle à Angers. Quelques mois plus tôt, Kopa avait déjà rencontré Amiens au stade Moulonguet, le 23 avril, et le S.C.O. avait perdu 4-0.

Cette fois, Angers va l’emporter 2-1, et Kopa marquera le but d’égalisation de son équipe. Dans la fiche technique du match (ci-dessous), l’hebdomadaire France-Football le cite parmi les meilleurs joueurs de la rencontre.

En fin de saison, Kopa jouera une 3e fois contre Amiens, le 1er avril, à Angers (3-3, 1 but). Partant ensuite pour le Stade de Reims (de 1951 à 1956, puis de 1959 à 1967) puis le Real Madrid (de 1956 à 1959), il n’aura plus l’occasion de jouer au stade Moulonguet contre Amiens. Reims est venu disputer à Amiens un match de Coupe de France en 1959 (8-0 contre Bruay), mais Kopa est encore au Real. En revanche, Kopa rejouera une fois contre Amiens avec Reims, en Coupe de France, le 15 janvier 1961, au stade de la Libération, à Boulogne, Reims l’emportant 6-0 lors de ce 32e de finale.

Kopa face à Falize, le 15 janvier 1961.

Kopa face à Falize, le 15 janvier 1961.

Cette photo, signée de la main de Kopa, m’a été confiée par Jacques Falize, capitaine de l’A.A.C. de l’époque. Elle a été prise lors de l’échange des fanions entre les deux capitaines. Elle est bien sûr précieusement conservée dans l’armoire à souvenirs  du bon Jacques.

Didier Braun

Publicités
Cet article, publié dans L'époque de Jack (années 1950-60), Les événements, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s