Monsieur Lambin, son chien, ses moutons

Monsieur Lambin était un personnage incontournable du stade Moulonguet, à Amiens. Il y était chez lui. Et pour cause: ancien joueur et concierge du stade, il y habitait.

J’ai des souvenirs d’enfance liés à cet homme, qui était le cerbère de ce lieu de mémoire que restera toujours pour moi le stade de l’Amiens Athletic Club. Je revois un grand type, sec, qui veillait jalousement sur son royaume: le stade, ses deux terrains, ses gradins, ses vestiaires. Il habitait à l’entrée du stade. On passait automatiquement devant chez lui, soit par le portail, soit par l’étroit couloir à côté des guichets.

La maison du concierge, au début des années 1950

La maison du concierge, au début des années 1950

De chez lui, il pouvait donc surveiller toutes les allées et venues. Ses rappels à l’ordre étaient tonitruants. Les enfants du quartier ou de l’école de foot qui aimaient prolonger la séance du jeudi après-midi, ou faire le mur, depuis le haut de la rue Louis-Thuillier ou le boulevard de Châteaudun, savaient qu’ils pouvaient avoir affaire à lui. Ou à son chien, qui avait de quoi impressionner !

L’animal eut même les honneurs du Courrier Picard. Prenant plaisir à courir après le ballon – sinon les mollets -, il était devenu un spécialiste du dribble à quatre pattes. En 1959, on le voit donc dans le quotidien d’Amiens, faisant admirer sa détente et son jeu de tête !

Le chien de M.Lambin, un joueur qui avait les crocs !

Le chien de M.Lambin, un joueur qui avait les crocs !

Monsieur Lambin était le maître d’autres animaux, qui lui servaient d’auxiliaires dans le cadre de sa fonction de concierge homme à tout faire du stade. Ecologiste avant l’heure, il faisait tondre la pelouse par des moutons. Enfant, comme j’accompagnais mon père à l’entraînement, nous croisions souvent ces tondeuses à gazon frisées, sur le terrain d’honneur, s’occupant consciencieusement de l’herbe et laissant sur place quelques crottes que les champions rencontreraient forcément le dimanche suivant, dans leurs tacles glissés !

  • Si vous l’avez connu, contactez-moi…

J’ai moins de renseignements que de souvenirs sur cet homme, qui fut pourtant omniprésent au stade Moulonguet pendant plusieurs décennies. Je n’ai pas de photo de lui alors que je viens publier une image de son chien ! Les lecteurs qui l’auraient connu ou connaîtraient sa famille peuvent me contacter. C’est avec plaisir que je recueillerai leur témoignage.

Je sais seulement qu’il était un ancien militaire. Dans l’annuaire d’Amiens de 1933, on trouve déjà la mention suivante: « Lambin H., adj., rue Louis Thuillier ». H. comme Henri ? Je l’ignore. Adj. comme adjudant ? Je le suppose.

Je sais également qu’il avait joué lui-même à l’Athlé, dans les années 1920. Il aimait le rappeler. En effet, il apparaît quelquefois en équipe première, entre 1922 et 1931. Ainsi, le 15 janvier 1928, lors d’un match Amiens-Excelsior de Tourcoing (6-4), il fait équipe avec Marcel Braun et Troudes dans la ligne de demis. Le 18 janvier 1931, le voici aux côtés de Célestin Delmer et de Braun, dans le milieu de terrain d’une équipe qui bat Dunkerque 7-4. Le plus souvent, il joue en équipe réserve, généralement au poste de demi-centre.

En 1930, un écho du Progrès de la Somme signale que Lambin vient de créer, en compagnie du remarquable inter anglais Robert Thompson – un des grands joueurs de l’A.A.C. des années 1920, l’équipe de vétérans du club. Monsieur Lambin faisait partie de ces personnages peu connus, qui ont (aussi) fait l’histoire du club. Il méritait bien une petite place ici.

Didier Braun

Publicités
Cet article, publié dans L'époque de Jack (années 1950-60), L'époque de Marcel (années 1920-30), Les personnages, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Monsieur Lambin, son chien, ses moutons

  1. BOUVET Jean Marc dit :

    Bonsoir,
    Je découvre ce blog… Ayant joué dans les équipes de jeunes de l’ASC voici une cinquantaine d’années (minime I et II, cadet I et II, junior I), je me souviens très bien de Mr Lambin qui faisait régner une discipline de fer dans et autour du stade. C’était un homme charmant mais qui était doté d’une autorité naturelle que craignaient les gamins que nous étions. Il avait été effectivement adjudant. Il avait un excellent contact avec les jeunes, c’était un homme respecté.
    L’entraîneur était alors Mr Méresse qui se chargeait également des entraînements des équipes de jeunes le jeudi après midi. Je me souviens que DEQUEANT et LATINI le secondait à l’occasion. Je jouais dans les buts, je n’ai jamais oublié les entraînements avec LATINI (Silvino) que j’admirais. Monsieur MERESSE était un homme d’une grande gentillesse, très compétent, qui aimait former les jeunes.
    Pour en terminer, je puis vous dire que gamin, j’ai vu jouer Jack BRAUN à MOULONGUET. C’était une forte personnalité et il me revient une anecdote qui m’avait impressionné. Je devais avoir une dizaine d’années… Il n’y avait qu’une rambarde autour du stade, pas de grillage à cette époque… Un spectateur avait insulté Mr BRAUN durant le match… J’avais entendu et vu l’auteur
    de cette incorrection. Au coup de sifflet final, Mr BRAUN s’est approché de la rambarde, et a demandé très calmement que l’auteur de l’insulte veuille bien se faire connaître…. L’auteur des faits, à proximité, a gagné rapidement la sortie sans se désigner…
    Que de souvenirs lointains de belles années au sein d’un football dans lequel l’ambiance était saine….
    Cordialement.

    J'aime

  2. LATINI SANDRINE dit :

    Bonjour, je m’appelle Sandrine ; je suis la 3ème des filles de Silvino LATINI qui va fêter ses 80 ans en octobre prochain et il est toujours en forme !
    Comme j’étais jeune quand il jouait encore au foot, j’ai usé mes fonds de pantalons sur les bancs du stade Moulonguet. Moi, je me souviens de Raymond HESSE, LEGRAND. Son dernier match était pour l’inauguration du stade de la Licorne. Il s’en ai tiré avec un beau claquage !!!
    Je suis touchée que vous vous souveniez de mon père. En effet, c’était un grand du football de l’Amiens SC.

    J'aime

  3. DECLE dit :

    Bonjour,
    C’est avec nostalgie et gratitude que je lis ces quelques lignes concernant Mr LATINI. Nous étions en 1969 et joueurs en poussin nous étions invités à être ramasseur de balles lors des matches des seniors du Dimanche. Votre pére était pour le tout jeune footballeur que j’étais alors un modéle de gardien qui n' »en rajoutait pas ». Ses partenaires d’alors (Hesse, Caux, les frêres Xantippe, Buchot,et bien sûr Paul Imiela notre premier éducateur.) pouvaient compter sur leur gardien. Il me revient en mémoire les dessins de SIRO dans les colonnes du Courrier Picard illustrant les articles d’avant match.

    J'aime

    • braundidier2 dit :

      Euh… excusez-moi, mais cet article était consacré non à l’ancien gardien des années 1960 Silvino Latini (qui joua à l’Amiens S.C. et non à l’Amiens A.C.) mais à Monsieur Lambin, ancien joueur des années 1920 et qui fut, après la 2e Guerre mondiale, le gardien-concierge-jardinier-homme à tout faire du stade Moulonguet

      J'aime

      • DECLE dit :

        Mille excuses pour cette méprise.
        Ceci dit ancien de l’ASC (dans les années 69-70) j’ai gardé vivace le souvenir de Mr LAMBIN dont nous craignions son exigence toute militaire quant à la propreté des vestiaires.
        Cordialement

        J'aime

  4. François Delaplace dit :

    Monsieur Lambin était également professeur de gymnastique à l’école St Martin -La Providence, dont je fus élève, située à l’angle de la rue Delpech et de la rue Jeanne d’Arc. Je pense qu’il était né en 1900. A propos de ses moutons, je me souviens qu’il y avait de grands cercles d’herbe bien verte sur la pelouse du stade Moulonguet, là où ils avaient passé l’intersaison.
    François Delaplace, gardien du début de saison 56/57

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s